Bretagne très haut débit

Retrouvez dans cette rubrique tout ce qu'il faut savoir sur le déploiement de la fibre optique sur notre territoire.

Le projet Bretagne Très Haut Débit

Le projet Bretagne Très Haut Débit consiste à déployer sur le territoire de la Bretagne un réseau de desserte à Très Haut Débit en fibre optique, permettant de fournir à tous les locaux résidentiels et professionnels des services de communication électronique.

Ce projet est mis en oeuvre par le Syndicat mixte Mégalis Bretagne, réunissant le Région Bretagne, les Départements et les Communautés de communes. Ce Syndicat en assure la programmation et le déploiement et a confié l’exploitation et la commercialisation à un délégataire, la société THD Bretagne, filiale du groupe Orange.

La première phase du projet (2014-2018) dont la programmation a été adoptée en octobre 2013, après une période de concertation avec les collectivités concernées, est en cours de réalisation. Elle porte sur la couverture de 240 000 locaux en Bretagne.  Sur la Communauté de communes du Pays de Châteaugiron cette première phase concerne 1 zone de déploiement (Z090). Il s’agit des 19 prises sur la Commune de Piré sur Seiche, à partir du NRO d’Amanlis (noeud de raccordement optique).

La deuxième phase (2019-2023) conduira à déployer de nouvelles zones permettant la couverture de 400 000 locaux à l’échelle de la Bretagne.

Une concertation locale sera menée pour étudier les zones qui bénéficieront du déploiement du réseau durant cette deuxième phase.

Le déploiement s’opère selon quatre axes :

  • un axe « Equilibre » qui consiste à déployer la fibre optique sur les villes moyennes pour éviter un décrochage vis-à-vis des zones couvertes par les investissements privés ;
  • un axe «  Cohésion » qui consiste à déployer la fibre optique sur des zones rurales « à faible débit », dans une proportion équivalente (1 pour 1) à celle de l’axe équilibre ;
  • un axe « Economie, Connaissance, Services » qui consiste à déployer la fibre optique vers des sites publics ou des entreprises en fonction des besoins et en complément des autres axes ;
  • un axe « Montée vers le très haut débit » pour améliorer les débits dans des zones très mal desservies dans l’attente de la fibre optique. La montée en débit est une opération qui consiste à remplacer les réseaux historiques (cuivre) situés entre les répartiteurs et les « nœuds de raccordement abonnés » (NRA) par des fibres optiques, afin d’améliorer les débits offerts. >> 50 000 foyers bretons bénéficiaires d’opérations de montée en débit  en 2014 et 2015

Le choix de la fibre optique

Le développement des usages du numérique dans tous les domaines (loisirs, santé, éducation, secteur professionnel, etc.) nous amène à échanger de plus en plus rapidement avec des volumes de données et d’informations toujours plus importants. Les capacités du réseau cuivre ne répondront bientôt plus à cette demande croissante, et atteignent dans beaucoup d’endroits d’ores et déjà leurs limites.

Pourquoi la fibre optique ?

La fibre optique est un fil en verre ou en plastique très fin, qui a la propriété de conduire la lumière et transmettre des informations.

Contrairement au cuivre, la fibre optique permet :

  • la rapidité : elle transmet des données à la vitesse de la lumière ;
  • la continuité : elle permet d’apporter un débit identique aux usagers, quel que soit l’éloignement de leur lieu d’habitation ;
  • la symétrie : elle permet de recevoir et aussi d’expédier des données à un débit identique (l’envoi de fichiers est aussi rapide que le téléchargement).

C’est pourquoi la fibre optique va progressivement se substituer à la technologie cuivre.

Le raccordement à la fibre optique

Ce sont les opérateurs / fournisseurs d’accès internet qui raccordent leurs abonnés en fibre optique du point de branchement optique (PBO) jusqu’à la prise terminale optique (PTO), à l’intérieur du logement, chez l’abonné.

Votre logement est-il raccordable à la fibre optique ?

La première étape consiste à vérifier si le logement / local est raccordable à la fibre optique grâce au service disponible à l’adresse suivante : http://www.thdbretagne.bzh/pratique/cartographie/

Votre logement est raccordable à la fibre optique

  • Etape 1 : Contactez le fournisseur d’accès internet de votre choix pour vérifier s’il propose des abonnements fibre à votre adresse.
  • Etape 2 : Au moment de la souscription de votre abonnement fibre auprès du fournisseur d’accès à Internet, celui-ci vous indiquera les modalités de l’intervention d’un technicien pour effectuer le raccordement de votre domicile depuis le réseau Mégalis situé à proximité.
  • Etape 3 : Assurez l’accès du technicien à votre logement et aux gaines techniques.
  • Etape 4 : Le technicien réalisera le raccordement optique de votre logement.
  • Etape 5 : Le technicien mettra en service vos équipements fibres.

Les coûts liés au raccordement se situent globalement entre 0 et 150 € sauf cas particuliers. Ces coûts peuvent être offerts selon la politique commerciale de l’opérateur. Ils sont gratuits en immeuble.